Spectacle de la Cie Kta, le mercredi 29 juin à 21h au lac de la Rama (commune de La Roche de Rame).

 

La Cie jouera un conte musical sur l'histoire populaire et révolutionnaire de la France: Drôle de France.

 

Prix libre.

 

Le site internet pour en savoir plus sur la Cie et le spectacle: www.kta-cie.e-monsite.com.

 

Et pour voir l’affiche, c’est ici.

Spectacle de la Cie Kta, le lundi 27 juin à 20h à Gap (à la Maison Cézanne, en face des urgences), puis le mardi 28 à 20h à Serres (au jardin collectif de la Grimaudière, entre la salle des fêtes et la gendarmerie, à droite au muret en pierre).

 

La Cie jouera un conte musical sur l'histoire populaire et révolutionnaire de la France: Drôle de France.

 

Venez voir et écouter nombreux!

 

Prix libre au chapeau.

 

Le site internet pour en savoir plus sur la Cie et le spectacle: www.kta-cie.e-monsite.com.

 

Et pour voir l’affiche, c’est ici.

Vendredi 17 Juin à 19h, à la maison Cézanne (en face de l'entrée des urgences de Gap, au 2 rue E. Cézanne),

 

Nous lançons une série de discussions à l'occasion des 80 ans de la révolution libertaire espagnole (1936-39).

 

Venez partager un moment ensemble autour de lectures sur le thème cette fois des collectivisations et de l'organisation pratique des habitant-e-s de cette partie d'Espagne.

 

Amenez une boisson ou grignote à collectiviser !

 

 

Pour voir l'affiche, c'est ici.

De plus en plus de famille sont concernées par une assignation à

résidence avec pointage au commissariat 3 fois par semaine. Certaines

alors même qu'elles ne sont pas en situation irrégulières. Pour les

autres, c'est l'attente d'une intervention policière qui les renverra

loin d'ici, contre leur volonté, car les lois nous disent que l'ont doit

vivre là où l'ont est né, même si plus rien ne nous attend là-bas, même

si le retour doit se faire au péril de notre intégrité physique et morale.

 

Rassemblement Vendredi 10 Juin à 10h devant le commissariat de police de Gap (Esplanade de la Paix) pour soutenir les familles et marquer notre désaccord

avec la "politique migratoire" européenne.

 

Rencontrons nous, organisons nous.

Contre la criminalisation de la circulation des personnes : solidarité !

Informations supplémentaires