Le collectif d'autoconstruction de technologies appropriées Farming Soul et le collectif Calucha organisent un atelier collectif ouvert à tous et toutes pour apprendre et faire ensemble des toilettes sèches de compèt', confortables, pérennes, pratiques et non polluantes pour les eaux à proximité, grâce à un système séparateur d'urine et 2 cuves de compostage alterné des excréments.

 

Ça t’intrigue ? Alors RDV du vendredi 24/04 14h au dimanche 26/04 17h, sur un grand terrain (les tentes sont les bienvenues), à Tallard, pour un week-end de bricolage, discussions, bonnes bouffes et sound-system jusqu'au bout de la nuit, le tout à prix libre (chacun-e donne ce qu'il veut/peut).

Cerise sur le gâteau, on bricolera aussi un vélo-machine-laveuse-de-légumes pour diversifier nos savoirs-faire et travailler un peu le métal.

Et puisque ce sera aussi le 29ème anniversaire de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, on a donc prévu quelques activités anti-nucléaires :
- le vendredi 24/04 à 9h, pour nous échauffer un peu avant les chantiers, on ira avec le collectif NO THT 05 (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) rendre visite à RTE et au préfet des Hautes-Alpes qui lancent en grande pompe à Embrun le chantier de la ligne THT qui doit traverser nos vallées de Chorges à Briançon pour écouler notre électricité nucléaire jusqu'en Italie.

Contre la THT, le nucléaire et son monde, empêchons les nucléocrates de passer en force contre notre volonté !
- pour finir le week-end en "beauté" , nous projetons le film "Poubelle la vie" à Gap,

square Henri Dunant, à 19h, auto média décrivant la lutte des habitants de la région de Bure, dans la Meuse, contre le méga projet d'enfouissement de déchets nucléaires de l’État français.

 

Affiche

 

Un pique-nique est proposé par le collectif de l'embrunais le samedi 18 avril à Châteauroux-les-alpes.


On se retrouve à 11h sur la place du village de Châteauroux pour partir ensemble vers le tracé en covoiturage.
Chacun amène ce qu'il veut partager pour le pique-nique.


On pourra faire une petite assemblée et causer des suites de la lutte.

Une balade sur le tracé aura lieu dans l'après-midi.
Les enfants sont bien entendu les bienvenus!


http://notht05.noblogs.org/post/2015/04/14/pique-nique-causerie-et-balade-sur-le-trace-samedi-18-avril-a-chateauroux-les-alpes/

Le vendredi 24 avril, Réseau de transport d'électricité (Rte) fait une soirée de lancement des travaux au château de la Robéyère à Embrun.
Cela pourrait être aussi l'occasion d'en parler.


http://notht05.noblogs.org/post/2015/04/14/soiree-de-lancement-des-travaux-le-24-avril-a-embrun/

Mardi 14 avril à 20h30, projection-débat de Libres ! de Jean-Paul Jaud
en présence de Jean Ganzhorn
Cinéma Les Variétés à Veynes (05400)

 

 

ÉTÉ 2014. France – Joseph et ses amis passent leurs vacances dans une ferme bio pour suivre un stage « Musique et nature ».

Ces enfants ignorent qu’à quelques kilomètres de là, 4 des 58 réacteurs nucléaires français, risquent de réduire à néant leur liberté.

 

Japon – Hiroto et Nagomi vivent à 20 km de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, loin de leur pays natal. Avec une infinie tristesse, ils regrettent ces étés passés avec leurs amis en toute liberté, dans cette nature devenue aujourd’hui hostile. Il reste à ces enfants exilés, le ciel azur, la musique et la poésie pour survivre à la folie d’adultes qui ont hypothéqué leur avenir.

 

Danemark – Île de Samsø. Emannuel, Niklas, Noah, Sofus et Victoria vivent insouciants et libres. « L’île de l’énergie » est pour eux un espace sacré, où ils pourront s’épanouir en toute sécurité, au cœur d’une nature généreuse, préservée grâce aux énergies renouvelables, confiants pour leur futur quotidien.

 

C’est ici que commence pour ces enfants un parcours initiatique sur les énergies renouvelables. Grâce à des adultes soucieux de leur construire un avenir durable, ils vont partager de merveilleuses expériences éducatives, musicales et poétiques, et découvriront que leur liberté est intimement liée à la transition énergétique. Durant trois jours, de multiples conférences-débats, courts métrages, ateliers et sorties nous aideront à mieux comprendre nos paysages actuels et d’anticiper ceux qui se dessinent.

 

 

Entrée : Tarif cinéma

 

 

Jean Ganzhorn est ingénieur en énergie. Il a à cœur de transmettre son savoir et Téléchargez les images - 2cherche dans ses activités à le vulgariser de façon pédagogique, en ayant recours à des outils simples, issus de notre quotidien. Jean Ganzhorn a travaillé de 1996 à 1997 pour le Commissariat à l’énergie atomique en y menant un travail de recherche sur Tchernobyl. Il a pris conscience de la gravité d’un accident nucléaire et de l’attitude des autorités à l’époque : le déni, alors que 90 % des enfants vivant à Tchernobyl sont gravement malades. Seconde prise de conscience : la catastrophe de Fukushima. Jean parle alors de “déclic”. Il s’est investi dans le film Libres !, persuadé tout comme le réalisateur de l’importance que la catastrophe n'est plus loin si on laisse faire ...


Informations supplémentaires